ENCOURAGEMENT POUR VIVRE AVEC UNE MALADIE

( Extraits des  ecrits de Daisaku Ikeda)

2016dec29-human-revolution-30-vols-1

Le fait que vous souffriez d'une grave maladie signifie que vous avez une profonde mission.

A cette fin, vous avez crée divers karmas, choisi cette maladieet êtes apparu en ce monde en tant que boddhisattva sorti de la terre.Vous ne pouvez pas manquer de la surmonter!

karma

Cependant, certaines personnes pleines de vitalité manifestent la violence et l'agresivité. D'autres, tout en bénéficiant d'une bonne santé apparente, font souffrir leur famille en agissant égoïstement. Et de plus en plus de personnes en bonne santé souffrent de solitude.

Shakyamuniest arrivé grace à la méditation à la conclusion que le meilleur médicament est la force fondamentale inhérente à la vie de chacun, qui nos permet de faire jaillir la sagesse et l'énergie nécessaires pour soigner nos propres maladies physiques et mentales.

Le bouddhisme enseigne que même la maladie peut stimuler le développement de la boddhéité, état de vie suprême.La maladie, par la difficulté qu'elle représente, devient le tremplin pour développer un bonheur absolu et eternel.

Nichiren

Continuez à pratiquer avec sincérité et conviction, en dépit de la maladie dont vous êtes atteint et votre vie regorgera d'espoir, d'un bonheur supréme et d'un sentiment de plenitude même si vous souffres d'une affection chronique.

Des nombreuses personnes sont obligées de s'administrer quotidiennement des picures d'insuline pour le restant de leur vie.

25333-170302152538849-01

Mais si l'on y réfléchit, manger et dormir sont des actes que nous devons aussi accomplir tous les jours pour survivre.

Essayez de considerer votre picure comme un chose qui viendrait simplement se rajouter à votre routine quotidienne.

Il ne servera à rien de vous faire abattre pour cela!

Ne vous avouez jamais vaincu. Continuez à avancer! Ne baissez pas les bras!

Dans le Gosho, Nichiren Daishonin encourage chaleureusement une femme dont le mari est malade en écrivant:

"Cette maladie n'est-elle pas la manifestation de la bienveillance du Bouddha?...Celui qui est malade deviendra bouddha. Le maladie stimule l'esprit de recherche."

Maladie-de-parkinson-physiotherapie

Soyez joyeux

La vie est joyeuse, la mort aussi. Il n'y arien à craindre, il n'y a aucune raison de s'inquieter. La Loi bouddghique explique la non-dualité de la vie et la mort dans les différents phases de l'existence. La croyance est la seule force motrice qui permette de surmonter la souffrance de la vie et de la mort.

Dans un écrit Nicheren dit : "Le tresor du CORPS est plus précieux que le trésor du GRENIER, le tresor du COEUR est plus précieux que le tresor de corps et c'est le plus précieux de tous.

C'est généralement quand notre santé se détériore que nous commençons véritablement à l'apprécier. Selon la O.M.S. (Organisation Mondiale de la santé), "La santé est un état de bien-être à la fois physique, mental et social total, et pas seulement l'absence de maladie ou d'infirmité"

Histoire de VIMALAKIRTI: Le boddhisattva idéal

VIMALAKIRTI, qui vécut à l'époque de Shakyamuni, était un riche laïque qui avait maîtrisé les profondes doctrines du boddhisme mahayana et avait utilisé tout son talent pour d'autres personnes. A un moment donné, il est tmbé malade.Sakyamuni envoya le boddhisattva Manjusshri s'enquérir de la santé de Vimalakirti.

Vimalakirti_debating_Manjusri,_Tang_Dynasty

Manjusshri demanda : "Homme de grand vertu, quelle est la caise de votre maladie? Est -elle apparue depuis longtemps? Comment allez-vous faire pour guérir?"

VIMALAKIRTI répondit: "Parce que tous les êtres sont malades, je le suis aussi. Si la maladie de tous le êtres est éradiquée, ma maladie sera également éradiquée."

"Sur la voie de la naissance et de la mort, il ya naturellement la maladie...

imagesY7Q2YO9V

C'est comme la relation entre des parents et leur enfant unique.

Si l'enfant est malade, les parents deviendront malades, et si l'enfant retrouve la santé, les parents aussi.

C'est exactement la même chose pour le boddhisattva. Quand les êtres sont malades, le boddhisattva est malade et quand les êtres sortent de la maladie ,le boddhisattva aussi"

Manjusshri demanda encore : "Quelle est la cause de votre maladie?"

VIMALAKIRTI répondit:"La maladie du boddhisattva provient de sa grande compassion"

Le sutra qui contient cette histoire illustre donc l'idéal du bouddhisattva du Mahayana, qui consiste a ne pas établir de distinction entre soi et les autres.

LA RECITATION DU MANTRA "Nam-Myojo-rengue-kyo" est une voie de Guerison.

diversity

Continuez à pratiquer avec sincérité et conviction, en dépit de la maladie dont vous êtes atteint et votre vie regorgera d'espoir, d'un bonheur supréme et d'un sentiment de plenitude même si vous .